NOUS CONTACTER INSCRIVEZ-VOUS A NOS E-NEWS

Témoignages – Ce que disent nos clients

Expériences de vie et de travail dans les maisons et bureaux Vastu Maharishi

Vivre dans des maisons Vastu Maharishi

Vivre dans des maisons Vastu Maharishi

J’habite dans ma maison depuis maintenant un an. La réalité de la vie dans une maison qui « porte chance » dépasse de beaucoup ce que j’avais pu imaginer. Elle dépasse si largement mes attentes que je ne peux vraiment trouver les mots exacts pour l’exprimer.

À partir du moment où j’ai emménagé, cela m’a porté chance. Celle-ci n’a pas doublé, ni quadruplé, mais bien plus que cela. Il faut que je me fasse à cette réalité que mes désirs se réalisent maintenant très vite.

Très souvent, j’ai à peine identifié le désir qu’il est déjà satisfait. L’écart entre le désir et sa réalisation a été réduit à presque rien. Des choses qui étaient difficiles à organiser s’organisent désormais pratiquement sans aucun effort de ma part.

Pendant la première année que j’ai passée dans ma maison, j’ai bénéficié d’une telle abondance que je n’ai pas eu à choisir entre satisfaire un désir ou un autre. La nature est devenue si généreuse que je peux maintenant avancer à tous les niveaux, et dépasser le côté mesquin de devoir faire des choix.

Il y a un sentiment très intime qui se développe entre le propriétaire et sa maison vastu. Mon expérience, c’est que ma maison est un refuge tout à fait sûr, sans danger, un sanctuaire de pureté, de tranquillité et de bonheur.

Photo

Je sens que ma maison me protège, non seulement quand j’y suis, mais aussi quand j’en suis loin. Quand je ne suis pas chez moi, c’est comme si ma maison demeurait dans mon cœur, ou bien c’est elle qui me porte dans son cœur. Je me sens nourri par elle, soutenu par elle, comme si elle prenait soin de moi. Je m’aperçois également que faire des choses pour elle m’apporte du bonheur ; de simples tâches ménagères deviennent un amusement, une source d’épanouissement, car c’est pour ma maison que je les fais.

CP, Maharishi Vedic City, Iowa, États-Unis

Depuis que nous avons emménagé dans notre maison védique, nous ressentons plus de satisfaction dans pratiquement tous les domaines de la vie : plus d’énergie, meilleure santé, plus de paix intérieure et de bonheur, et aussi plus de vitalité. Notre pratique du programme de MT-Sidhi à la maison est devenue très puissante et on « décolle » davantage dans notre pratique du vol yogique. Les différentes activités que nous avons à la maison se passent mieux car elles sont faites au bon endroit : nous dormons mieux, la nourriture nous paraît plus savoureuse, etc.

Y. & S. L., Suède

J’ai vite réalisé qu’il y avait quelque chose de très différent. Tout d’abord, j’ai ressenti une immense paix, un immense silence dans la maison. Je m’endormais facilement et quand je me réveillais, je me sentais totalement rafraîchie.

Mais quelques jours après avoir emménagé, j’ai aussi remarqué beaucoup plus de soutien de la nature. Presque chaque pensée que j’avais à la maison se réalisait rapidement. C’était absolument incroyable. Au fur et à mesure que les jours passaient, je réalisais que je pouvais satisfaire immédiatement ou rapidement n’importe quel désir.

Au bout de quelques mois, j’ai compris que le fait d’être dans un vastu modifiait complètement ma façon de vivre. Il m’est devenu évident que le fait de vivre dans un vastu était simplement un moyen de réaliser tous ses désirs. Trop penser, analyser, intellectualiser, se demander ce qu’il faut faire, etc. tout cela disparaissait de plus en plus. Et ce qui le remplaçait, c’était plus de paix, plus de silence, plus de bonheur et les pensées, quelles qu’elles soient, qui se réalisaient.

Dans ma maison, je fais tellement l’expérience de la liberté, du bonheur, de l’illimité ; je me sens complètement sans limite. Parfois, j’ai tout simplement l’impression que les murs de ma maison disparaissent. Quand je suis assise à mon bureau le soir, à ce moment où tout est silencieux, je réalise que ma maison et mon vastu sont simplement l’Être pur en vibration. C’est comme si la structure du bâtiment se déguisait en maison, alors qu’en réalité cette structure est Être pur et sa fonction est simplement d’établir le lien entre l’habitant de la maison et son équivalent cosmique… la volonté de Dieu, notre propre Soi éternel.

Ruby Finkelstein, Maharishi Vedic City, Iowa, États-Unis

Depuis que nous avons emménagé dans notre maison qui porte chance, nous avons constaté que notre façon de penser est plus cohérente et qu’on ressent plus de silence à l’intérieur. Il se dégage une atmosphère raffinée de la maison, et cette atmosphère nous influence. Nous sentons que la maison libère notre conscience et apporte plus de confort au corps ; elle ne crée aucune lourdeur, aucune tension, comme le font les autres maisons. Elle produit un sentiment de légèreté et en même temps de protection. Dans notre activité, nous nous sentons plus enthousiastes et plus efficaces. Il y a plus d’harmonie dans notre comportement, plus de calme, de douceur et d’amour, toutes choses qui se reflètent également dans l’environnement.

Nous nous sentons beaucoup plus stables, plus établis dans le Soi. Depuis que nous avons emménagé dans la maison, notre évolution spirituelle a progressé de manière très significative.

D. & M. G., Israël

Dès que mon mari franchit le seuil de la porte en rentrant de son travail, il devient immédiatement conscient du « silence établi » qui remplit la maison. Presque instantanément, cette qualité de silence imprègne sa conscience et son système nerveux. Il sent qu’à la maison il prend de bonnes décisions et fait très peu d’erreurs.

Vivre dans une maison Vastu Maharishi a été un grand bonheur dans notre vie. La réussite dans nos affaires n’a cessé de croître et nous constatons qu’il y a de plus en plus de soutien de la nature.

À vivre dans un vastu, je m’aperçois que mon attention se porte de plus en plus sur l’espace intérieur de la maison. Cet espace est saint, c’est la totalité. Chaque respiration est une bénédiction qui me remplit de vitalité et de félicité.

LT, New York, États-Unis

Notre maison vastu nous procure un plaisir sans fin, un sentiment concret de protection et une abondance matérielle et spirituelle. Nos invités nous disent qu’ils se sentent enveloppés d’amour en rentrant dans la maison…

Les premiers jours dans ma maison vastu, j’étais stupéfait de sa puissance. Maintenant nous considérons comme un fait acquis l’atmosphère saine et les perceptions subtiles qui percent à travers ses murs brillants. Nous ressentons beaucoup de gratitude pour cette demeure qui nous vient du ciel.

KT, Fairfield, Iowa, États-Unis

Après avoir emménagé dans ma première maison Vastu Maharishi, j’ai remarqué que mon sommeil était plus profond et que je ne me réveillais pas durant la nuit. Ma pensée était plus claire, et je faisais de meilleurs choix dans mes affaires et dans ma vie personnelle. Quand j’ai eu à déménager de manière temporaire, c’est vraiment là que j’ai vu le contraste : la qualité de mon sommeil s’est dégradée de nouveau. Je ressentais moins le soutien de la nature et je me suis mis à veiller tard le soir sans raison particulière. Cette qualité nourricière que procure le Sthapatya Veda Maharishi me faisait défaut.

Un an après, j’ai pu retourner dans une maison Vastu Maharishi, et ce fut un soulagement incroyable ! De nouveau mon sommeil s’est immédiatement amélioré, tout comme ma routine quotidienne. Mes finances se sont améliorées, sans avoir à faire d’effort, ainsi que ma santé. J’ai fait de meilleurs choix et ma qualité de vie s’est nettement améliorée. Jamais je ne partirai de nouveau d’une maison vastu.

GG, Fairfield, Iowa, États-Unis

Ma maison a sa propre conscience, inébranlable. Elle vit dans le transcendant. Elle est illuminée, même si moi je ne le suis pas. Tout y est superfluide et fonctionne parfaitement.

Le sentiment d’abondance est tellement plus fort dans ma vie. Il y a un sentiment de paix qui se dégage du silence profond sous-jacent à toute activité, même les plus banales. Faire cuire des légumes, je ressens le silence ; me brosser les dents, je ressens le silence ; même regarder la télé, je ressens le silence.

MB, Fairfield, Iowa, États-Unis

Être heureux, c’est la première chose que j’ai notée en vivant dans notre maison. Il est difficile de décrire le fait d’être vraiment heureux pour la première fois depuis l’enfance, mais c’est la principale expérience qu’on a en vivant dans une maison Vastu Maharishi, et c’est celle que j’apprécie le plus.

Depuis qu’on est arrivé ici, mon mari a pu obtenir le meilleur emploi de sa carrière et il dit que c’est à la maison qu’il le doit. Ma santé s’est nettement améliorée, et ma vie, dans l’ensemble, a pris désormais une direction bien plus constructive. J’ai l’impression que la maison m’aide à me lever le matin et à me coucher à l’heure le soir !

Je me sens aussi très protégée et en sécurité dans cette maison. Si une tempête fait rage dehors, je sens que tout va bien tant que je suis dans la maison.

Je ne pourrai jamais dire tout le bien qu’il y a à vivre dans une maison Vastu Maharishi. À tous ceux qui me posent des questions, je dis que ça vaut chaque centime dépensé, que ça vaut la peine de fournir un effort supplémentaire pour vivre dans une maison vastu, et que chacun devrait faire tout ce qui est en son pouvoir pour en avoir une.

SG, Fairfield, Iowa, États-Unis

De nombreuses personnes nous demandent si nous remarquons une différence dans le fait de vivre dans un vastu. Nous répondons toujours catégoriquement « Oui ! ». Notre expérience est que les murs de la maison nous protègent sans nous limiter.

Tout semble être à la bonne place, ordonné et cohérent. L’expression « établi dans l’Être, accomplis l’action » est pour nous une expérience réelle et concrète. Faire la cuisine n’est plus une corvée mais un plaisir. Prendre les repas dans la salle à manger est pleinement satisfaisant. Nous nous sentons rafraîchis et revigorés en dormant dans notre chambre. Il se dégage du brahmasthan un sentiment de plénitude et d’unité. Nous sommes heureux d’être à la maison et n’avons aucun désir d’aller ailleurs.

BN, Weston, Connecticut, États-Unis

Extraits des remarques de Maharishi après avoir emménagé dans sa propre maison Vastu 

Je vis dans le bâtiment Sthapatya Veda et ce que je ressens, c’est que les murs de la maison ne produisent pas pour moi l’effet d’une cage. Je n’ai pas l’impression de vivre à l’intérieur de murs.

Les murs sont aussi transparents que l’est le sens de la vie cosmique : vous ne vous sentez pas gêné par les murs. J’ai été pendant quarante, cinquante ans, vivant là où j’allais… avec tous ceux dont j’étais l’invité.. et toujours j’avais cette impression : « Je suis en cage entre ces murs. » Et depuis qu’on m’a donné cette maison pour y vivre, je ne me sens plus limité. Voilà ce qu’est l’existence cosmique.

Je vis entre les murs, mais les murs sont pour moi transparents… j’ai très peur d’aller dans n’importe quelle autre maison, je ne sens jamais (le désir) d’y aller, parce que je m’y sentirai en cage. Une telle liberté, une telle abondance, une maîtrise énorme sur l’espace et le temps, c’est la réalité de la vie à l’échelle cosmique. Et c’est ce qu’est la vie dans un bâtiment Vastu.

Maharishi Mahesh Yogi, 17 mai 2007

Protection contre les incendies et les tornades

Maharishi a parlé de la qualité d’invincibilité que procurent les lotissements et les maisons vastu. Il y a de nombreux exemples de maisons vastu qui ont été exposées sans dommage à des phénomènes naturels.

Californie du sud, incendies de novembre 2003

En novembre 2003, une série de feux de forêts a détruit 300 000 hectares et 4000 maisons en Californie du sud. Un de ces incendies avait démarré à quelques kilomètres à l’est de Ramona et faisait rage en haut de la colline escarpée surplombant la communauté.

Plus de 100 maisons furent détruites à Ramona dans le lotissement de San Diego Country Estates. De manière étonnante, les six maisons Maharishi Vastu ne furent pas touchées. Le témoignage ci-dessous vient d’un couple dont la maison a été l’une des six à avoir été protégées par l’influence de l’architecture védique Maharishi.

Photo

« Notre maison Vastu Maharishi est perchée sur une colline élevée. La maison juste au nord de celle-ci a été détruite, ainsi qu’une maison en pierre de 650 mjuste à l’ouest. Les arbustes à l’extérieur du vastu ont été brûlés, mais pas la clôture ou la maison. Le feu est passé autour inexplicablement. »

« Une famille avait une maison Vastu Maharishi en cours de construction, adossée à la forêt domaniale. Le feu de forêt s’est approché de leur terrain, détruisant leur caravane stationnée à l’extérieur de la clôture vastu, mais n’a pas brûlé la clôture vastu provisoire en corde, pourtant inflammable, et a contourné la propriété.

« Une des maisons Vastu Maharishi a été vendue à quelqu’un qui n’était pas familiarisé avec le Sthapatya Veda Maharishi. Le nouveau propriétaire, dans son ignorance de certains de ses principes, avait creusé une piscine à un endroit qui créait un effet vastu néfaste. Le feu de forêt a brûlé la clôture et endommagé la piscine. En brûlant, la clôture de la piscine menaçait de mettre le feu à la maison. Les pompiers sont arrivés juste à temps pour éteindre le début d’incendie avant qu’il ne puisse faire davantage de dégâts. »

Joel et Kathleen Cook, Ramona, Californie, États-Unis

Incendies en Californie du Sud de 2007

Une autre série d’incendies a fait rage en Californie du Sud en octobre 2007. Près de 300.000 hectares ont à nouveau brûlé,  3600 maisons et 1200 bâtiments ont été détruits. Encore une fois, toutes les maisons Sthapatya Veda Maharishi de Ramona, Californie, ont été protégées. Voici le récit d’un témoin.

« C’était un incendie terrible. Toute la mesaa été évacuée, sauf les familles vivant dans trois maisons qui « portent chance ».

« Le feu a sauté le canyon et embrasé la mesa. Puis le vent s’est levé et les camions de pompiers sont arrivés. Les pompiers ont été surpris d’être accueillis par l’un des résidents d’une maison qui « porte chance ». Il leur a demandé : « Quel pourcentage de chances y a-t-il que le feu détruise notre maison ? »

« Les pompiers ont répondu : « 100%, mais vous avez le choix de partir ou de rester. »

« Ces familles ont décidé de rester, et ils méditaient dans la matinée alors que le vent soufflait sur la mesa de la direction d’où brûlait l’incendie. Un des membres du groupe se souvient : « Nous éprouvions quelque chose de très fort dans le vastu. Nous avons réalisé que nous n’avions jamais mis de porte à la clôture du vastu, nous en avons donc rapidement fait une, et à notre grande surprise, nous avons aussitôt senti la différence, cette force. »

« Le groupe a continué à méditer toute la matinée, et quand ils sont sortis, les camions de pompiers étaient partis. Le feu avait décidé de contourner la mesa plutôt que de passer sur elle.

« C’était étrange, parce que quand un autre propriétaire d’une maison vastuet moi-même sommes allés voir le feu juste à l’Est de sa maison, les arbustes et les herbes brûlaient encore. Il était clair que le vent soufflait directement dans nos visages, mais le feu ne se rapprochait ni de sa maison ni de la mesa, et pourtant il y avait beaucoup de choses à brûler. Le feu s’est éteint tout seul, et les résidents ont commencé à revenir. Ramona et la mesa ont été épargnées. Juste un point isolé épargné au milieu d’une zone dévastée. »

John Freeman, Ramona, Californie, États-Unis

Incendie de forêt à Hararit, Israel, septembre 2008

« La zone située autour de notre maison est entourée d’arbres de 3 à 4 mètres de haut.

« En septembre 2008, le temps était très chaud avec un fort vent d’Est très sec. Dans la matinée, un incendie s’est déclaré à 200 mètres à l’Est du village. Il s’est mis à se déplacer très rapidement vers notre maison et d’autres habitations. Poussé par le vent d’Est, il a commencé à dévorer tous les arbres sur son passage. Les flammes s’élevaient à 6- 7 mètres de haut.

« Quand le feu est arrivé près de chez nous, nous avons dû évacuer la maison, et nous sommes restés à une certaine distance pour observer ce qui allait se passer. Le feu a atteint la maison. Les flammes étaient très hautes, et la fumée a enveloppé entièrement la maison. Il était impossible de voir ce qui se passait.

« Quelques heures après,  lorsque le feu a été éteint, nous sommes retournés à la maison et avons vu quelque chose qui nous a laissés stupéfaits : alors que quatre autres maisons avaient été endommagées (la maison de notre voisin du Sud a eu pour 300 000 $ de dégâts), le feu n’avait pas dépassé la barrière de notre vastu, mais l’avait contournée. Nous tenons à souligner que notre barrière de vastuest en bois.

«Lorsque nous avons examiné le sol après l’incendie, nous avons vu que le feu s’était divisé en deux 6 mètres avant d’atteindre la barrière côté Est. Une moitié est partie vers le coin Nord-est, tandis que l’autre est partie vers l’angle Sud-est.

« Dans le coin Nord-est, le feu a consumé un arbre de 5 mètres de haut qui se trouvait à 50 cm de la clôture, sans toucher la barrière, puis il est parti vers l’arbre suivant. Une grosse structure de stockage en plastique qui était à 50 cm de la clôture a brûlé entièrement, et là encore la clôture en bois n’a pas brûlé. Au coin Sud-est, le feu a brûlé un arbre et ensuite progressé le long de la barrière, sans passer par-dessus. »

Dorit et Micky Goldshmit, Hararit, Israël, octobre 2007

Ouragans Rita et Gustav : expériences à Houston, au Palais de la Paix du Texas

« En 2005, juste après le passage de l’ouragan Rita (le quatrième en intensité des ouragans jamais observés dans l’Atlantique), la zone en dehors de la clôture du vastudu Palais de la Paix était remplie d’arbres et de branches d’arbres qui étaient tombés partout. L’intérieur du vastu était intact, comme si quelqu’un avait pris un souffleur à feuilles pour le nettoyer.

« C’est exactement la même chose qui s’est passé trois ans plus tard, après le passage de l’ouragan Gustav. Un visiteur qui est venu immédiatement après l’ouragan pour inspecter le site et évaluer les dégâts a même demandé si quelqu’un venait de passer pour nettoyer la cour, tellement elle était impeccable. »

Sue Weller, Houston, Texas, États-Unis, octobre 2008

Hurricane

De gauche à droite et de haut en bas :

  • Parking adjacent au Palais de la Paix
  • Jardin à l’arrière du Palais de la Paix
  • Entrée au parking du Palais de la Paix
  • Jardin devant le Palais de la Paix

Protection contre les cyclones en Inde, 1999

Sous l’effet de la furie du cyclone, la tour de télévision s’est effondrée, les poteaux électriques sont tombés comme des quilles et des arbres énormes ont été déracinés. Alors que le cyclone géant soufflait avec fureur, les nombreux temples de la ville sont demeurés intacts.

Au milieu des ruines que l’on voit partout, ces sites sacrés sont demeurés debout. Pas une seule de ces structures, dont la majorité date du 6eau 12esiècle, n’a subi de dommages. À certains endroits, même le drapeau au sommet du temple n’a pas été arraché, et pourtant la vitesse du vent dans la capitale de l’État a atteint 250 km/h. Cela a également été le cas des autres temples tout le long de la côte, là où la tempête a laissé une traînée de mort et de destruction.

Selon le directeur du Département d’État de l’archéologie, BK Rath, la ville n’avait pas moins de 320 temples datant du 6eau 18esiècle après JC, mais aucun de ces sanctuaires ne s’est effondré ni n’a subi de dommages importants pendant le cyclone. Il explique que tous les sites religieux où les temples avaient été construits respectaient strictement les textes traditionnels de l’architecture des temples et étaient fondés sur la philosophie du vastu. M. Rath a déclaré que selon les informations reçues par son département aucun temple sur la côte n’a été endommagé par le cyclone.

Decan Chronicle (Inde), novembre 1999

Travailler dans des immeubles de bureau Vastu Maharishi

Expériences des employés d’un immeuble de bureau : la Tour 2000, Oaks Boulevard, Rockville, Maryland (États-Unis)

La Tour 2000 Oaks Boulevard, également connue sous le nom de Tower II, est un immeuble de bureau LEED-Platine (norme américaine la plus élevée) conçu selon les principes de l’architecture védique Maharishi.

——————————————————————————————–

« Je me sens plein d’énergie ! J’arrive à me concentrer davantage sur mon travail de la journée. Je n’ai plus autant de stress après ma journée de travail. »

« Chacun a du stress de temps en temps, mais je dois dire que depuis que nous avons emménagé dans cet immeuble, je me sens plus détendue et paisible. J’adore cet immeuble. »

« Même s’il semble y avoir plus de choses qui se passent ici à la Tour II, ma concentration est meilleure chaque jour ! »

« Quand j’entre dans l’immeuble, on dirait que je reçois un souffle d’air frais. Puis je sens le calme, quand je me déplace dans l’espace du bureau. Même si tout le monde semble très occupé, il n’y a pas de sentiment de stress ou d’affolement. Simplement le sentiment général d’être ensemble. »

« Je ne me sens pas aussi épuisé par le stress. On peut sentir une énergie tranquille dans le bâtiment. Je pense que cela a rendu service à tout le monde, qu’ils en soient conscients ou non. »

« C’est très réconfortant d’être ici, c’est comme à la maison. En fait, quand les choses sont stressantes à la maison, c’est le premier endroit où je pense aller. »

« Normalement, quand je suis au bureau, je préfèrerais être dehors. Ce n’est pas la difficulté de mon travail qui me dérange, c’est ma claustrophobie. Mais ici, vous ne vous sentez pas enfermé. Pour la première fois de ma carrière, quand je travaille, je n’ai plus envie d’être à l’extérieur. »

« Non seulement je suis plus heureux, mais mes collègues aussi sont nettement plus heureux depuis que nous avons emménagé dans ces bureaux. Presque tout le monde se promène en souriant. »

« Depuis le passage à la Tour 2000, mes collègues sont plus coopératifs, plus enthousiastes, et ne semblent pas débordés par leurs problèmes. Les personnalités ont changé depuis que nous avons emménagé dans ces nouveaux bureaux. Il est plus facile de travailler ici, on est plus efficace et plus heureux. Venir au travail n’est pas une corvée. La Tour 2000 a changé ma définition du travail. »

——————————————————————————————–

L’expérience du premier promoteur d’immeubles de bureau Fortune-Creating Building (FCB)

« Il y a plus de dix ans, nous avons construit le premier immeuble de bureau Sthapatya Veda Maharishi à Fairfield, dans l’Iowa. Ce bâtiment a été une inspiration pour toute la communauté ainsi que pour les visiteurs du monde entier. La liste d’attente de locataires potentiels s’est remplie avant même la fin de la construction de l’immeuble.

Notre entreprise a emménagé et nous avons senti immédiatement une transformation très positive. Jour après jour, nos courtiers ont remarqué plus de clarté de pensée, plus d’harmonie, et les relations commerciales se sont améliorées. Très vite, la société en est arrivée à un point où je n’avais plus besoin de gérer son fonctionnement au jour le jour.

Les courtiers sont devenus une équipe autonome, et très vite nous sommes devenus l’entreprise la plus importante et la plus prospère desservant dans ce domaine le centre des États-Unis. Les prédictions du service de consultation avaient été les suivantes : le bâtiment créerait de la richesse, des entreprises extérieures seraient attirées par les entreprises présentes dans l’immeuble, les occupants se distingueraient par la qualité de leur expression, et le bâtiment repousserait les influences négatives. Toutes ces prédictions se sont réalisées. »

Doug Greenfield, Fairfield, Iowa, États-Unis

Comprehensive Blood and Cancer Center, Bakersfiels, Californie

« Nous avons eu des expériences magnifiques dans notre maison et au bureau, qui ont été tous deux conçus selon les principes de l’architecture védique Maharishi. Même si à notre lieu de travail nous traitons chaque jour des réalités tragiques de la maladie, les patients aiment vraiment venir à notre centre. Lorsqu’ils ont terminé leur traitement contre le cancer, ils disent que cela leur manque de ne plus venir au centre, parce qu’ils aimaient beaucoup y être même en cours de traitement. »

Ravi Patel, Bakersfield, Californie, États-Unis